Comment  ?

Les moyens d’action de la plateforme Listen2U

Pour les organisations de moins de 50 salariés  : seul l’employeur est compétent.

Pour les organisations de 50 salariés et plus : les instances représentatives du personnel (IRP : CE et CHSCT) et l’employeur sont compétents.

L’employeur

Listen2u peut aussi être mis en place par l’intermédiaire d’un employeur, à condition que cette initiative soit approuvée par l’une des deux instances. En cela, le dispositif peut être discuté en réunion en CE ou en CHSCT, et un vote pour son recours peut être organisé.

Le CE

C’est une instance qui dispose d’une compétence globale qui fait qu’elle peut se prononcer sur des questions portant sur les conditions de travail et le bien-être des salariés. Ainsi, il est d’usage de voir de tels comités mettre en place des séances de coaching, faire intervenir des masseurs ou encore organiser des sorties de groupe. Le tout pour favoriser le bien-être des salariés. Listen2u entre dans ce cadre, il peut figurer comme mesure à planifier et discutée en réunion. Ce sera donc au CE de financer le dispositif et ce, avec son bugdet réservé aux Activités Sociales et Culturelles (ASC).

Le CHSCT

C’est l’organe privilégié en matière de prévention des risques professionnels et de promotion du bien-être au travail. Listen2u s’inscrivant dans une démarche de préservation de la qualité de vie au travail, le CHSCT peut discuter de la mise en place de ce dispositif en réunion. L’employeur acceptera ou non cette proposition qu’il devra financer, le CHSCT n’ayant pas de budget propre. Dans le cas où l’employeur n’accepterait pas cette proposition, le CHSCT a toujours la possibilité de demander au CE de l’aider dans cette démarche et de lui procurer à cet effet une partie de son budget consacré aux ASC pour mettre en place Listen2u.